Cinq ans de prison ferme requis contre Bernard Tapie pour « escroquerie »

Cinq ans de prison ferme ont été requis par le ministère public à l’encontre de Bernard Tapie, ce lundi 1er avril. L’homme d’affaires est poursuivi pour « escroquerie » et « détournement de fonds publics » dans l’affaire de l’arbitrage controversé. Trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis, ont été requis contre le PDG d’Orange Stéphane Richard. Le ministère public a requis lundi soir cinq ans de prison ferme à l’encontre de Bernard Tapie pour « escroquerie » et « détournement de fonds publics » dans l’affaire de l’arbitrage controversé qui lui avait octroyé 403 millions d’euros en 2008 et qui a été annulé au civil pour « fraude ». Cet arbitrage, censé solder un vieux litige entre l’homme d’affaires et le Crédit Lyonnais, était « truqué » et Bernard Tapie, qui souffre aujourd’hui à 76 ans d’un double cancer, son « co-organisateur » et son « bénéficiaire principal », ont estimé les représentants du parquet.