Européennes: la droite cible Macron et Raffarin

Avec sa tribune appelant à une renaissance européenne, Emmanuel Macron n’hésite pas à marcher sur les plates-bandes de la droite. Protéger est le verbe clé du discours présidentiel, comme cela fut celui de Nicolas Sarkozy en son temps. Le chef de l’Etat fait l’éloge de la frontière, appelle à une remise à plat de Schengen. Préférence européenne en matière économique, traité de défense digne de ce nom, ce sont aussi des mots doux qui sonneront à l’oreille des électeurs de droite en vue des élections européennes. Flairant le piège, Les Républicains ont tout de suite riposté. Pour eux, la volonté de protection d’Emmanuel Macron ne serait que des mots.