Affaire Benalla. Sénat, le gouvernement attise les tensions

Affaire Benalla. Sénat, le gouvernement attise les tensions

Le bureau du Sénat a décidé de saisir la justice pour suspicion de faux témoignages de la part de proches d’Emmanuel Macron entendus dans la commission d’enquête de l’affaire Benalla. L’affaire d’Etat provoque l’ire des représentants de LRM. L’opposition s’insurge contre cette opération considérées comme une atteinte sérieuse au principe de séparation des pouvoirs entre l’exécutif et le parlement.

 Le Sénat, habituellement feutré et pondéré a provoqué ce jeudi une tempête politique. Les sénateurs ont en effet saisi la justice et ont accusé directement 3 des plus proches collaborateurs d’Emmanuel Macron d’avoir menti dans l’affaire Benalla. La majorité a été rarement vu aussi ulcérée par une décision. Édouard Philippe a même refusé de participer à la séance de questions au gouvernement.